Lost in translation... encore?

United et Etihad, même combat ?

La semaine dernière, nous avions publié un article dédié aux erreurs linguistiques et notamment de traduction ! Nous complétons ici le bêtisier 2011…

L’erreur est humaine : réalité et conséquence au quotidien.

Du côté des enseignants : The World Wide Web pour Le monde sauvage du Web ou To cut the work force by 15% = Réduire le travail forcé de 15 %.

- la Corée du Sud a dû retirer un projet de loi visant à accorder une autorisation d’échanges commerciaux avec les Etats-Unis en raison d’erreurs de traduction dans certains documents… ce qui a été une source d’embarras pour le Ministère du Commerce coréen. Cette situation est non sans rappeler un problème récent : 200 erreurs de traduction avaient ainsi été identifiées dans un document visant à créer un espace de libre échange entre la Corée et l’Union Européenne.

- la version italienne de Vogue – magazine de mode reconnu – en ligne a été vivement critiquée en raison d’un légende indiquant des boucles d’oreilles en or comme des « boucles d’esclaves ». La direction du magazine a indiqué que cette erreur était le résultat d’une traduction de mauvaise qualité. Même si Vogue Italie s’est empressée de corriger la bourde, le mal était fait et de nombreux lecteurs se sont plaints.

- l’amour de l’Angleterre pour le football n’est plus à démontrer… Les rivalités entre clubs non plus, notamment entre les 2 équipes de la ville de Manchester : Manchester United et Manchester City.
Toutefois, le nouveau sponsor de Manchester City - Etihad Airways - s’est arrangé pour que le stade à domicile porte le nom de la marque : Etihad Stadium. Personne n’a alors pensé que la traduction de etihad en anglais était ‘united/unity’ ! L’équipe de Manchester City joue désormais dans le ‘United Stadium’, le comble…

 

Pour lire l’article du Daily Mail relatif à l’affaire Vogue Italie, cliquez ici.

Pour lire l’article de Metro relative à Manchester City et son ‘United Stadium’, cela se passe ici.

Les perles d’enseignants à déguster ici.