Mais qu’est-ce que la TAO ?

La TAO : Késako ?

La TAO est l’acronyme employé pour définir ce qui est plus communément appelé la traduction assistée par ordinateur.

En réalité, c’est un outil qui vise à aider le traducteur dans son travail. La TAO est constituée de plusieurs outils informatiques dont le but est d’aider le traducteur à gagner en cohérence et rapidité.

Il existe de nombreux logiciels de TAO, mais les plus performants d’entre eux gèrent, d’une part, les spécificités liées à la terminologie (en fonction de la nature du document) et, d’autre part, des mémoires de traduction.

 

La mémoire de qui ? de quoi ?

On appelle mémoire de traduction une banque de données linguistiques bilingue. Celle-ci va enregistrer le travail du traducteur en temps réel afin de permettre sa réutilisation ultérieure.

Toutes vos traductions seront stockées dans une unique mémoire en fonction des combinaisons langue source/ langue cible. Il sera dès lors possible de les réutiliser afin que vous n'ayez plus jamais à traduire deux fois la même phrase.

+ vous alimentez votre mémoire

+ il y a de répétitions

+ vous réduisez vos coûts

+ vous accélérez la traduction de vos documents.

 

D’accord, mais comment fonctionne cette mémoire ?

Mettez-vous à la place du traducteur. Il arrive au bureau, allume son ordinateur, ouvre le document source et lance le programme de TAO qui va segmenter ce document. Seuls les segments sources identiques ou relativement proches vont être repérés.

Le programme propose alors la traduction d’une couleur différente et un triple choix s’offre au traducteur : il peut accepter la proposition générée automatiquement, l’adapter, ou encore la refuser et re-travailler la séquence lui-même.

Dans ce dernier cas, le traducteur devra traduire lui-même le segment, qui sera enregistré au fur et à mesure dans la base de données pour toute traduction future.

 

Est-ce vraiment utile pour tous mes projets ?

En réalité, la mémoire de traduction va permettre au traducteur de retrouver automatiquement les passages déjà traduits, ou de repérer les passages modifiés pour les mettre à jour.

L’emploi de la TAO se justifie pour les textes qui comportent d’importantes répétitions et sont susceptibles de connaître des mises à jour car elle permet de réduire les délais de livraison, réduire vos coûts sur les segments identiques et d’harmoniser vos communications d’un projet à l’autre. Nous encourageons nos clients à utiliser la TAO pour leurs Rapports Annuels notamment.